Opter pour une agriculture durable biologique

Depuis la découverte de l’agriculture par l’homme, c’est devenu la première source d’alimentation pour de nombreuses personnes. Avec les années, de nombreuses découvertes, comme les produits chimiques,  ont permis de produire encore plus sur un terrain moins significatif. Mais au fil du temps, les dangers sur ce type de production intensive ont fait réfléchir de nombreuses personnes pour choisir de se tourner vers l’agriculture durable biologique.  

C’est quoi l’agriculture biologique ?

Il s’agit avant tout d’un système de production agricole qui essaie de valoriser la biodiversité au service de la protection de l’environnement. En gros, l’agriculture biologique peut être définie comme l’ensemble des techniques agricoles qui n’utilisent pas des produits chimiques. Il ne s’agit pas d’un nouveau concept mais plutôt d’un retour aux sources à un moment où les pesticides et les engrais chimiques n’étaient pas encore présents. En fait, une prise de conscience collective sur les dangers de l’agriculture intensive a permis de relancer ce concept qui a été oublié. Le but est de diminuer la pollution des sols mais surtout d’apporter des produits sains pour les consommateurs. Néanmoins, il ne suffit pas de ne pas utiliser des produits chimiques pour avoir le label agriculture biologique identifiable par le logo AB. En effet, il existe des normes que vous devrez respecter pour que vos produits soient reconnus comme issus de l’agriculture biologique. En plus de ça, le logo AB désigne aussi les produits d’élevage qui n’ont consommé que des matières premières issues de l’agriculture biologique. Pour plus d’informations, vous pouvez cliquer sur generation-ecoagriculteur.fr

Comment mettre en place l’agriculture durable biologique ?

Même si le concept n’est pas nouveau, quelques normes ont été mises en place pour uniformiser la pratique de l’agriculture durable biologique et offrir aux consommateurs des produits de qualité. Pour cela, vous devrez respecter à la lettre des normes très rigoureuses les unes des autres pour espérer avoir l’autorisation de mentionner vos produits comme issus de l’agriculture biologique. En premier lieu, l’usage des substances chimiques est interdit dans votre exploitation. Cela concerne les engrais, les pesticides et autres que vous devrez remplacer par des produits organiques et biologiques. Le recours aux OGM n’est pas aussi possible. Mais vous ne serez pas seulement jugé sur les produits que vous allez utiliser mais aussi sur vos méthodes de production. En effet, vous devrez prendre soin de la régénération du sol essayant d’alterner les cultures. Cela permet de laisser le sol se reposer et de donner le temps à la biodiversité qui s’y trouve de bien se développer. Il en est de même pour les différents traitements qui doivent être réalisés avec des techniques biologiques. Mais le plus important est de veiller à ce que tous les déchets organiques entrent dans un programme de recyclage pour les valoriser. Il existe encore d’autres règlements que vous devrez suivre car la moindre violation peut conduire à des sanctions graves comme l’annulation de votre label.

Quels sont les avantages de l’application de l’agriculture biologique ?

La mise en place de l’agriculture biologique est une réponse face aux alarmes lancées par les écologistes sur la pollution du sol par les grandes cultures. De ce fait, le premier bénéficiaire de l’agriculture biologique est l’environnement. En fait, cette pratique a montré qu’il est possible de réduire de façon significative le rejet de produits chimiques dans le sol et ses environs. Cela permet de préserver l’environnement. Mais le plus important est que l’agriculture durable permet aux consommateurs de manger des produits sains et de grande qualité. En fait, les pesticides et les produits chimiques ne sont pas entièrement éliminés par les différents processus de traitement. Mais même à une infime quantité, ces produits peuvent être nuisibles à la santé et sont considérés comme cancérigène. Dans ce cas, en consommant de ces produits avec le label AB, l’alimentation se trouve débarrassée de tous ces éléments dangereux pour la santé.                

Quitter la version mobile